L’Archipel des Açores

L’Archipel des Açores, seule région en Europe pour trouver du thé.

La position septentrionale de l’archipel, au milieu de l’Atlantique Nord, et les abondantes précipitations (pouvant dépasser 4 000 mm dans les zones les plus élevées) lui confèrent une végétation toute particulière, que l’on ne retrouve souvent pas dans les autres îles de la Macaronésie. On y trouve par exemple des milieux propres aux climats froids, tels que les tourbières, où abondent les sphaignes.

Une bonne partie de l’archipel est couverte d’une végétation luxuriante, à l’exception des zones les plus basses et de l’île de Santa Maria, la plus orientale. Néanmoins, la végétation naturelle d’origine a souvent été rasée par l’homme et ne subsiste que dans des zones protégées ou mal accessibles.

À mon arrivée, le 15 juillet 2016, c’était le jour de la fête du pain et du thé à Maia sur l’île de Sao Miguel. Seule région de l’ile où il y a des plantations de thé; il est également la fierté de ses habitants. Un cortège accompagne en fanfare quelques plants de thé sur un tracteur et, après avoir fait le tour du village, se rend sur la plage où m’attendent de grandes tables remplies de pain frais, de fromage et autre petites spécialités, le tout accompagné de thé noir. La fête dure jusque tard dans la nuit, dans une ambiance familiale et joyeuse.

Malgré le fait qu’il existe deux plantations dans la même région, je me suis particulièrement intéressée à la plantation Gorreana,  fondée en 1883 et appartenant toujours à la même famille. Cette plantation de thé est un retour dans le temps : la machinerie est d’époque et les mélanges de thé toujours identiques à la première génération. Elle a également la particularité d’être auto-suffisante en énergie grâce à un astucieux système hydraulique mis en place par l’arrière grand-père de la famille. Elle me rappelle aussi un peu mon petit magasin historique au centre de Lausanne 🙂

Sans aucun pesticide et l’avantage de l’air marin, le thé produit sur l’île a un goût très doux, propre à ce terroir. Deux qualités de thé vert et trois qualités de thé noir ainsi qu’un intéressant thé noir aromatisé à la feuille de bergamote biologique, … dont certains se retrouvent à mon magasin en Suisse.

La famille travaille également en ce moment à l’élaboration de thé et plantes de l’île et je compte bien continuer à m’y intéresser.

La cuisine des Açores est diversifiée et les spécialités de viande de bœuf et poissons ne manquent pas. Par contre une purée de piment est toujours présente et se fait à partir d’un piment açorien « Pimenta Moida » à manger entre autre avec du fromage frais et définitivement à goûter 🙂

Définitivement une destination où je retournerai encore et encore au fil des années!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *